Braquage fiscal à B/mahault :780% d’augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères !CHALUS serait-il devenu fou ?

Le Maire-vacancier (2 à 3 fois par mois en France métropolitaine sur le dos du contribuable) et conseiller général-absent (ses collègues ne le voient quasiment jamais à Basse-Terre), vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année en vous donnant le cadeau empoisonné d’une fiscalité débridée. Il justifie sa position comme d’habitude par la manipulation du verbe et des comparaisons déraisonnables avec d’autres villes. Comment peut-on violenter sans scrupules le pouvoir d’achat des ménages Baie-mahaultiens, en soutenant que nous « avions (soit-disant) la taxe la moins chère de France ». Certains contribuables désespérés sont passés de 50€ à 700€ d’augmentation ! Gérer c’est prévoir. Cette hausse montre bien que cette municipalité est gérée comme un Prince gère son domaine et ses sujets : il fait ce qu’il veut, quant il veut ! Nul ne conteste qu’il faille relever le taux de la taxe. Mais pourquoi aussi brutalement. C’est pour cela que je me suis opposé à cette délibération. CHALUS cherche par tous les moyens à entrer dans la postérité, en se lançant dans des travaux parfois inutiles qui coûtent des millions d’euros à la collectivité donc au contribuable. C’est son pêché d’orgueil qui affaiblit sa capacité de discernement. Car l’homme est aussi orgueilleux qu’intolérant ! Baie-Mahault est devenu son jouet favori !
La médiathèque en construction dans le bourg, est l’exemple même d’une débacle financière annoncée, alors que le bons sens aurait pu prévaloir, puisque nous ne pouvons plus faire l’impasse sur l’intercommunalité : dans les deux ans qui viennent, elle sera OBLIGATOIRE. La gestion commune et optimisée d’équipements publics de plusieurs villes, sera la règle !
Par-contre le Prince CHALUS ne se prive de rien puisqu’il vient de lancer un marché public au mois de septembre intitulé : « RE-AGENCEMENT DU CABINET DU MAIRE »…. Outre les nombreux voyages d’agrément qu’il se permet, qui va payer ce nouveau caprice du Prince (certes en partance, mais tout de même !)….d’après vous ?….QUI DONC !!!? Peut-être RUBEN BLADES !

Joël SYLVESTRE Convergence B-mahaultienne, conseiller municipal d’opposition (sylvestrejoel.unblog.fr) (Venez au conseil municipal pour m’aider : vous pouvez me contacter sur Facebook ou au 0690137 918)

Ne soyons pas des complices silencieux d’une débâcle financière ! BAIE-MAHAULT en CHIFFRES

Convergence Baie-mahaultienne (fondateur Joël SYLVESTRE)
BM, le 16 mai 2011

« Il n’est d’Homme que d’Homme éclairé » ; telle est la phrase prononcée par Ary CHALUS dans son discours d’investiture de mars 2008 après les municipales. Nous avons donc décidé de suivre ses recommandations à la lettre. Nous vous donnons quelques chiffres qui illustrent bien la faillite financière et morale de cette commune.

En effet, on peut déjà vous dire que l’Etat a respecté sa parole en donnant toutes les dotations compensatoires prévues pour faire face à la réforme touchant la taxe professionnelle.

Par conséquent la politique de restriction actuelle imposée par cette municipalité ne peut plus se servir de ce prétexte.

On constate simplement que la ville est très endettée, les marchés publics sont frappés d’opacité, nous portons le bonnet d’âne sur la question de l’intercommunalité, le gaspillage des fonds publics est la règle. Bref ! il s’agit d’un approche financière en trompe-l’œil !

Les conséquences ont été annoncées par Chalus depuis février, dans le document de synthèse du débat d’orientation budgétaire, un peu sur le couplet puéril, « faute avoué à moitié pardonnée ». Sauf qu’ici, il s’agit bien de l’argent du contribuable baie-mahaultien, qui est de ce fait victime de choix hasardeux d’un chef d’édilité dans une posture constante du « paraître » aux yeux de la Guadeloupe entière. Mais il est vrai que son parcours scolaire particulièrement faible, ne plaide pas en faveur d’une expertise sérieuse sur la gestion des fonds publics, qui en dehors de l’aspect technique (comptable), est une compétence politique avant tout ! Dès lors, son activisme fait de lui le SEUL responsable de cette débâcle financière.

Voilà quelques chiffres éloquents de la gestion 2010 qui marquent un mélange de cynisme et d’incompétence. Vous avez le droit de comprendre l’imposture :

Locations mobiliers (?) 2. 580 520,00 €
Frais d’actes et de contentieux 1. 202 000,00 € (procès perdu : une solution négociée aurait eu moins de conséquences)
Fêtes 879 450,00 €
Publications 184 684,00 €
Voyages et déplacements (surtout ceux du maire) 149 965,00 €
Frais de mission 45 000,00 €
réceptions 116 782,00 €
Frais de communication 395 000,00 €( ?)
Frais de représentation du maire 20 000,00 €
Total des Frais/concours DIVERS ( ??) 282 305,00 €
TOTAL GENERAL = 5. 855 706,00 € (près de 6 millions d’€)

Nous devons rappeler que les vœux du maire 2010 ont coûté au contribuable 200 000 € pour une seule journée de prestations, mandaté sur le compte d’une société de communication…

-L’endettement actuel de la ville est de 27 877 391,16 € soit ~183 millions de francs (+ de 18 milliards de centimes !) près d’un tiers du budget de la ville (dont une partie sous forme de crédit revolving ( ?!) et sur la base de taux d’intérêts variables, donc à risques !). Le dernier emprunt l’a été chez DEXIA un opérateur souvent accusé par d’autres collectivités (dont Baillif) d’accorder des « prêts toxiques ».

-Les intérêts de la dette s’élèvent annuellement à près de 1 million d’€ (soit le coût de construction d’une crèche municipale chaque année).
LA CATASTROPHE ANNONCEE SE RAPPROCHE (pas de fête patronale, ni de fête de jarry, pas de festival des voix, pas de remplacement des départ à la retraite, recrutements exceptionnels (sauf des contractuels représentant une masse électorale captive à l’approche des scrutins), baisse très importante du budget des travaux dans les écoles…etc..etc…

Cerise sur le gâteau : le maire s’offre en 2011 le réagencement de son bureau par le biais d’un marché public de près de 125 000€ ! Son plan de rigueur ne le concerne donc pas !
L’évidence s’impose à nous. Baie-Mahault vit au-dessus de ses moyens !
(rejoignez Convergence baie-mahaultienne sur facebook ou sur sylvestrejoel.unblog.fr)
img01.jpegimg021.jpegimg03.jpegimg04.jpegimg05.jpegimg06.jpegimg07.jpegimg08.jpegimg09.jpegimg10.jpeg

Lettre au 1er adjoint de la ville de Baie-Mahault : Mr AUDRY CORNANO êtes-vous un dictateur en devenir ou un vulgaire porte-flingues d’Ary Chalus ?

Cher Monsieur,

Nous avons été étonnés des propos qui vous sont prêtés dans le France-Antilles du vendredi 21 janvier 2011. Vous semblez exaspéré par l’émission de tracts que vous qualifiez de dangereux et qui par ailleurs, selon vous, fatigueraient la population.

Vous ne manquez pas de culot, puisque chacun se rappelle de la période récente de votre vie publique où vous « fatiguiez » la population en tentant de lui vendre « Jakata », un journal de la mouvance indépendantiste dure.

Vous étiez, il est vrai, membre du club très fermé de l’U.P.L.G (UNION POPULAIRE POUR LA LIBERATION DE LA GUADELOUPE).

Votre mobilisation contre l’Etat colonial faisait de vous un activiste connu de tous les services de police du Département. Vous auriez donc quitté l’UPLG, pour camoufler des ambitions inavouables ?

Si c’est le cas, LE DANGER C’EST VOUS ! Vous avez trompé Roland Thesauros et ses amis, et aujourd’hui vous tentez de tromper la population : VOUS N’ETES PAS CREDIBLE, DONC MAL PLACE POUR FAIRE LA MORALE A QUICONQUE. Votre popularité en atteste (pour autant, vous conservez notre respect d’humaniste).

Nos tracts sont gratuits, informatifs, et signés de leur auteur, en l’occurrence joël SYLVESTRE. On ne peut pas faire mieux ! S’il advenait que vos droits ou ceux de vos bons amis soient bafoués, il existe alors les tribunaux pour traiter de ces litiges. Nous retenons que vous n’avez jamais appelé quiconque devant les tribunaux : vous admettez ainsi trois choses :

1/ c’est que nous disons la vérité…
2/…et que vous ne le supportez pas : cela s’appelle l’intolérance, antichambre bien connue des apprentis-dictateurs.
3/enfin vous confirmez n’avoir aucune personnalité : vous êtes inclassable

Nous, Nous avons choisi notre camp, celui de la justice, de la tolérance, de l’humanisme et de la solidarité chrétienne ; nous avons un modèle économique centriste, et contrairement à vous, nous n’avons jamais demandé l’indépendance de la Guadeloupe

Chers amis, à une époque récente certains guadeloupéens ont choisi la menace et les bombes comme moyens d’expression. C’est un constat. A Convergence Baie-mahaultienne, nous choisissons, les tracts informatifs (parfois explosifs), et le dialogue constructif.

CONVERGENCE BAIE MAHAULTIENNE (v. sur facebook)

CONVERGENCE BAIE MAHAULTIENNE (v. sur facebook)

LES VOEUX EN OR/DIAMANT D’ARY CHALUS OU LES DERIVES D’UN SYSTEME MUNICIPAL

Madame, Monsieur,
C’est avec plaisir que je viens vous souhaiter une bonne année 2011, santé, fraternité, solidarité, travail pour ceux qui en cherchent, ce au nom de mes amis et sympathisants de Convergence B/mahaultienne (retrouvez Convergence sur facebook).
C’est cette solidarité avec vous qui m’oblige, malgré les risques, à vous informer des dérives du «système Chalus ». Pourquoi n’avons-nous pas agit avant ? Il ne s’agissait pas de lui donner le prétexte d’une obstruction de son action publique. En cette période de vœux nous avons voulu vous montrer la note salée que le contribuable a du acquitter pour satisfaire la démagogie du Maréchal-Président ARY CHALUS (je fais le parallèle avec IDI AMIN DADA Chef d’Etat Ougandais, tristement connu, à la fois pour son ignorance, et sa dictature bouffonne…on sait qu’il a finit seul…en exil…). Voyez vous-mêmes :
En janvier 2010 le Maire-vacancier, plus connu sous la dénomination « Monsieur j’ai la conscience tranquille », a utilisé 200.000 € (DEUX CENT MILLE EUROS soit 1,3 MILLION DE FRANCS) pour régler la facture d’UN SEUL PRESTATAIRE, chargé d’organiser les 2 DEMI-JOURNEES (ou soirées) DE VŒUX DU MAIRE. Il faut croire que ses vœux sont d’une importance cruciale pour la vie des baie-mahaultiens pour qu’il souhaite nous les prodiguer à ce tarif ! Et nous ne parlons ici que de l’année 2010 !
Cela fait cher la journée de travail ! L’heureux bénéficiaire est la société de Production VIGILANS@.COM dont la gérante est Magguy CELIGNY… Nous aurions aimé savoir comment cette société a pu en arriver à un tel montant ! Et pourquoi CHALUS A PAYE ! Tout cela sous couvert de légalité (v. copie document officiel de la mairie dans le fichier img.pdf en bas de cet article). Il n’y a, en réalité aucune transparence ! COMBIEN COUTERONT AUX CONTRIBUABLES LES VŒUX 2011 ALORS QUE LES CAISSES SONT VIDES ? Etes-vous alors étonné du braquage fiscal qu’il a opéré en décembre 2010 ? Avec ces 200 000€ la municipalité aurait pu aider à créer 80 entreprises sous forme de SARL disposant d’un capital d’environ 2500€ chacune, en utilisant les techniques fiscales adéquates, ou subventionner 100 associations, créant chacune un emploi dans les services !
ALLEZ-VOUS CAUTIONNER LA RE-ELECTION DU CONSEILLER GENERAL SORTANT ?
Chers amis, il vous appartient de rendre le débat public contradictoire en donnant plus de poids politique à l’opposition. Je m’engage avec mes amis, à vous informer désormais régulièrement des actes de gestion calamiteux engendrés par ce pseudo-Maire, dont nous avions même oublié qu’il était aussi un pseudo Conseiller-général. A ce titre, nous confirmons, que sa présence a été plus que rare au Palais du Conseil Général, bien que son indemnité financière lui ait été régulièrement versée par l’institution, soit plus de 2000€ mensuels durant 6 ans ! C’est pour cela que je vous propose de me faire confiance lors du scrutin des 20 et 27 mars prochain, afin de retrouver, honneur, crédibilité politique, et pour une réelle prise en compte des attentes sociales. La Justice attend Ary CHALUS dans de brefs délais, mais la souffrance de la population ne saurait attendre plus longtemps dans l’injustice, aussi brefs que soient ces délais.
JOEL SYLVESTRE Conseiller Municipal d’Opposition (retrouvez-moi aussi sur facebook).

LES VOEUX EN OR/DIAMANT D'ARY CHALUS OU LES DERIVES D'UN SYSTEME MUNICIPAL dans POLITIQUE pdf img.pdf

BONNE ANNEE 2011 A TOUS

Chers compratriotes, amis, parents,

Le groupe politique que j’ai l’honneur d’incarner, ne peut déroger à la coutume : je vous souhaite en son nom une année 2011 prospère, sur le plan intellectuel, moral, et financier. Chaque année doit être celle d’un projet entamé et achevé dans le bonheur. Restez à la pointe du combat, ne baissez pas le pavillon devant les innombrables péripéties du quotidien. Soyez courageux, plein d’abnégation, ainsi vous aurez une année 2011 gagnante !

Bonne santé à tous, que le succès vous accompagne !

joël SYLVESTRE
candidat aux élections pour le Conseil Général dans le canton de Baie-Mahault.

LE CONSEIL MUNICIPAL VOUS APPARTIENT ! VENEZ-DONC !

CONVERGENCE BAIE MAHAULTIENNE

Chers concitoyens,

Je suis le premier étonné, lorsque j’apprends de la bouche de quelque-uns qu’ils croyaient le conseil municipal réservé uniquement aux élus. Bien au contraire, il est important pour vous comme pour élus que vous nous fassiez l’honneur de votre présence. Généralement, il y a un conseil municipal par mois, toujours le jeudi, à 18 heures.
En contrôlant le travail des élus, vous serez mieux à même de vous forger une opinion, sur la pertinence des choix de gestion, puisque ceux-ci ont une incidence directe sur la fiscalité locale dont vous, comme moi, sommes assujettis, peu ou proue.

L’opposition municipale, notamment dirigée par Mme Gina OPHELTES et Joel SYLVESTRE est très minoritaire dans cette assemblée locale. Elle se sentira mieux soutenue par votre présence afin d’exiger des éclaircissements qui ne viennent pas toujours. Le chef d’édilité, Ary CHALUS, a prit l’habitude d’ironiser, et de s’exprimer de façon désobligeante, lorsqu’il ressort qu’une question ou une observation, tendrait à le mettre en difficulté. Votre présence, entraînera certainement une décrue significative de ces propos honteux et évitera qu’il balaie le plus souvent d’un revers de main, nos demandes insistantes de précisions dans l’intérêt de la population.

VENEZ CONTROLER CE QUE L’ON FAIT DE VOTRE ARGENT POUR NE PAS ETRE SURPRIS PAR LA SUITE.

(vous pouvez me joindre au 0690 137918 ou sur facebook soit au nom de joel sylvestre, soit au nom de Convergence baie mahaultienne)

Lettre aux collègues du conseil municipal de Baie-mahault

LETTRE AUX COLLEGUES DU CONSEIL MUNICIPAL DE BAIE MAHAULT
Madame, Monsieur,

Chers collègues du Conseil Municipal de Baie-Mahault,
Le dernier acte du conseil qui s’est joué le jeudi 16 décembre 2010 a permis de compter un vote unanime en faveur de nombreux points à l’ordre du jour. En particulier la demande de subventions européennes pour la mise en place d’une Technopole régionale a reçu un bon accueil de l’opposition présente. Je tiens à féliciter les collègues et surtout les cadres, qui ont eu cette bonne idée, médiatisée pour la première fois par Mr CHALUS, lors d’un forum politique sur RCI en décembre 2009.
Pour autant, les derniers propos qu’il a tenus sur cette question après mon intervention sur le même sujet, m’oblige à opérer une authentification chronologique. Car il s’agit d’un fait.

Je suis celui, qui pour la première fois, a émis l’idée de la « création d’une Technopole à vocation caribéenne ». Il y a déjà 10 ans ! Cette idée d’avant-garde est inscrite dans le marbre. Je ne cherche pas à en tirer une gloire particulière, ou le monopole des idées, mais juste à rééquilibrer la balance des faits.

A cet effet, par delà nos divergences politiciennes, et uniquement politiciennes, il faut avoir l’humilité nécessaire pour ne point renier des faits au risque de tomber dans des attitudes convenues. Pour l’anecdote on se rappellera aussi que j’avais proposé le nom de Maitre Pierre Mathieu, pour la postérité, sur la façade du groupe scolaire de Convenance. La proposition avait été retenue par Mr CHALUS en séance publique. Pour autant, je n’ai pas été convié à l’inauguration. Je m’y attendais. Chacun fait avec ses moyens et avec ses valeurs ; malgré tout, il est important d’une façon générale, de demeurer tolérant vis-à-vis de l’iconoclastie manifestée par un esprit fragile en quête désespérée d’éternité, condamné paradoxalement à exister comme un émouvant tableau champêtre. Prendre de la hauteur n’est donc pas donné à tous.

C’est du confort moral d’une population qu’il s’agit, c’est mon unique boussole comme vous-même. A titre de mémoire, j’ai décidé de vous faire parvenir une copie du modeste programme que j’ai présenté avec mes amis, à la population, dès novembre 2000 (elle a souhaité cependant, agréer le programme politique de notre regretté Maire, Paul Mado ; je me suis incliné logiquement devant l’expression démocratique).

Je vous en laisse juge, non sans noter qu’une décade s’est écoulée depuis, soit une génération. La réflexion des martiniquais sur cette question n’a débuté qu’en 2004 et s’est concrétisée en 2008. J’eus tant aimé que mon territoire, la Guadeloupe, fusse précurseur, sur les véritables enjeux d’avenir, par-delà les fêtes et les cérémonies. Il vaut mieux tard, que jamais, c’est bien là l’essentiel. Encore toutes mes félicitations, pour ce projet qui sera, à mon sens, le plus marquant sur les deux mandatures. Quant à moi je continuerai mon exaltante expérience de rêverie diurne. « Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis » disait Saint-Exupéry. N’ayons donc pas peur des réalités, des vérités, puisque chacun sait que les faits sont têtus. Hélas !
Je profite de cette fin d’année pour vous souhaiter à toutes et tous, le meilleur pour l’année 2011.
Très cordialement.
Joël SYLVESTRE B/Mahault, le 20/12/2010 Conseiller municipal de l’opposition démocratique

Mauvaise note pour Ary CHALUS

La lecture du France-Antilles du samedi 13 novembre a laissé plus d’un baie-mahaultien surpris par des infamies blessantes à plus d’un titre.
Colère et amertume se lisaient dans les propos d’ARY CHALUS, concernant les employés municipaux.

Ces propos tenus à l’occasion de la fête du quartier de la Jaille, sont d’une rare violence. C’est bien de la violence dont il s’agit lorsqu’il s’exprime en ces termes …. « je vais être brutal avec MON personnel communal….tout a été NUL », invoquant par la suite le « manque de respect vis-à-vis des anciens combattants ». L’ironie dans cette affaire, c’est qu’il a lui-même recruté ces personnels sous sa mandature ; et autrefois, lorsqu’il fût l’adjoint d’Edouard et de Marcelle CHAMOUGON, il a le plus souvent participé à leur insertion durant 12 ans de compagnonnage et d’intimité fidèle. Aujourd’hui, il est particulièrement dur, et blesse leur dignité de travailleur.

Serait-ce le chant du Cygne, qui préfigurerait la fin prématurée d’Ary CHALUS à la tête de cette municipalité, au point qu’il n’ait même plus besoin de faire attention aux apparences ?! C’est vrai que ses ennuis judiciaires actuels, n’ont fait qu’attiser des désirs autrefois refoulés de vengeance, aussi bien en direction de ses plus proches collaborateurs, qu’envers la population. Mais tout de même !! Il rèvèle cependant sa véritable nature.

Quant aux habitants de la Jaille, je les laisse juger en conscience les propos déclinés par CHALUS, qui mélangent arrogance, et mépris profond : … « je ne les condamnerai pas. Quand il y a des élections nous gagnons largement à la Jaille. Le pire, ce sont tous ceux qui marchaient à nos côtés. Aujourd’hui ils sont titularisés, et on ne les voit plus. Ce sont ceux-là les TRAITRES… ».

Avec CHALUS les citoyens de la Jaille seraient donc au mieux des moutons, au pire des traîtres. On peut comprendre pourquoi les portes et les volets sont restés clos en ce jour de « fête » mémorable.

Un peu de retenue SVP et d’humanisme… Vivement la démocratie !

Joël SYLVESTRE conseiller municipal (rejoignez-moi sur facebook)

FACEBOOK LE RESEAU SOCIAL POUR MIEUX SE CONNAITRE ET S’APPRECIER !

picture0066.jpgChers internautes,
chers internautes-électeurs,

La complexité des relations sociales, l’éloignement, les préoccupations des uns et des autres sont le reflet d’un monde qui bouge. C’est autant de raisons qui m’oblige à vous mobiliser sur de nouveaux supports interactifs, qui prennent de ce fait de plus en plus le pas sur le « porte-à-porte » classique. Personnellement, j’ai souhaité figuré sur facebook afin de garder le contact avec vous, parfois même, vous retrouver après de trop longues années de discrétion souhaitée et parfois subie. De ce fait, j’ai crée deux profils : l’un à mon nom personnel, l’autre à celui de mon groupe politique local.

J’espère sincèrement que nous saurons nous comprendre et échanger surtout de façon utile, c’est-à-dire, constructive. En tous cas je suis ravi de cette perspective qui nous rapproche en tant que membre d’une communauté d’action solidaire.
Bien à vous

Joël SYLVESTRE
Convergence Baie mahaultienne
Universitaire, chef d’entreprise

Convergence baie-mahaultienne-Cantonales 2011 : Je suis candidat pour l’éthique et la morale !

picture0066.jpg
Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Très chers amis !
Je suis candidat pour faire REvivre (enfin) la démocratie, malmenée ces 10 dernières années. En effet, il n’y a rien de pire qu’une opposition harcelée, insultée, muselée et le plus souvent, ignorée. Un vrai démocrate respecte le vote et craint ses mandants ; il ne lance pas ironiquement, à la face du Conseil Municipal, qu’il est en poste « pour 20ans ». Les électeurs seraient-ils donc des moutons de Panurge ? C’est ce que croit Ary CHALUS ! Nous lui démontrerons qu’il se trompe !
Je suis candidat parce qu’il est urgent de mettre en place une plate-forme de la bonne gouvernance de nature à en finir avec les problématiques judiciaires qui jalonnent l’espace public baie–mahaultien depuis de nombreuses années. Encore une fois la population est trahie par ceux qui se disaient avoir « la conscience tranquille », au point même d’en faire un thème de campagne lors des dernières cantonales de 2004. Aujourd’hui le réveil est traumatisant, car chacun pensait ces « histoires » révolues. Le malaise est bien réel… La conscience du peuple, la conscience, collective, la conscience universelle devrait être le pensum de réflexion utile dans de telles circonstances.
Je suis candidat parce que la politique ne doit pas être regardée comme un terrain de jeu que l’on occupe impunément, où seules les apparences et la gesticulation comptent, au détriment des réalités simples, faisant le quotidien des baie-mahaultiens. La mise en scène vient de connaître un couac majeur.
Je suis candidat parce qu’il est urgent de participer réellement au débat démocratique sur l’évolution du département de la Guadeloupe, sans faux-semblant, sans fuite en avant. Ainsi, le titulaire du poste, ne participe jamais au Congrès des Elus. Chaque fois, qu’un tel congrès prend forme, il quitte le département alors même qu’il n’exerce aucun mandat national. Quoi de plus important que de faire face, surtout lorsque l’on joue de la supériorité de la zone de Jarry, et de la prévalence de droit divin, qu’elle vous autorise. On ne peut pas jouer éternellement sur deux tableaux, et se cantonner, in fine, de suivre les modalités d’actions définies par d’autres. «Il faut avoir le courage de ses opinions» Mr CHALUS, du moins, si on en a une !
Je suis candidat parce que l’on n’a pas le droit, d’ignorer les situations de détresses sociales, ni de favoriser un clan. L’arrogance et la vocifération n’ont jamais aidé à relever les défis humains. Par ces temps contraints, où le contribuable est sous une pression énorme, évitons le pêché d’orgueil et Revenons aux fondamentaux !
Je suis candidat aux élections cantonales de mars 2011, et non aux élections législatives de 2012, que certains s’échinent déjà à préparer soi-disant secrètement à Sainte-Rose, un peu comme si le vote des cantonales était déjà acquis. Chaque chose en son temps. Les impératifs de carrière personnelle doivent être relégués au second plan.
Donnons-nous la main. Tous ceux qui désirent apporter leur contribution au redressement moral de cette ville, tous ceux qui sont persuadés que le béton et l’argent ne justifient pas tout, mais que l’être humain doit être entendu et considéré dans sa juste demande, peuvent nous rejoindre. Nous sommes déjà nombreux à contester l’intolérable et à exiger un changement de cap, et parfois même d’attitudes. Retour aux sources, retour vers la dignité !

Joël SYLVESTRE Conseiller Municipalpicture0066.jpg Tel : 0690 137 918

12